COMITÉ PARALYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS

Athlétisme : L’argent triste d’Arnaud Assoumani

3 septembre 2012 Commentaires fermés sur Athlétisme : L’argent triste d’Arnaud Assoumani

C’est totalement dépité qu’Arnaud Assoumani, catégorie amputé membres supérieurs, s’est présenté à la presse après son concours du saut en longueur où il a pris la deuxième place avec un saut à 7m13 derrière un chinois à 7m15.

Car pour lui, il est impossible de l’admettre, de l’accepter. Le titre était pour lui. Comment pouvait-il en être autrement ? Il avait une telle marge sur les autres. Lui qui a un record handi à 7m58, qui a déjà approché les 8m en sautant avec les valides estime qu’il a manqué son rendez-vous londonien malgré cette deuxième médaille d’argent autour du cou après le triple saut. « Tout ces sacrifices pour ça ! J’ai vraiment loupé mes jeux ! « 

Il n’est pas tendre avec lui-même. Et pourtant, est-il responsable de tout ? Victime d’une fissure au tendon d’achille au début du mois de juin, sa préparation a été très perturbée. Il n’a pu vraiment reprendre l’entraînement qu’après la mi-juillet. Le temps perdu à ce niveau-là se paie cash. Les efforts de rééducation à grande vitesse et un mental à toute épreuve n’ont pas suffi. « J’ai mis toutes les chances de mon côté mais voilà je n’ai pas répondu présent ».

Des problèmes de prises de marques pour son élan, une petite douleur à la cheville depuis sa deuxième place au triple saut samedi, ne l’ont pas aidé à se mettre immédiatement en confiance dans ce concours, « et pourtant à l’échauffement j’étais bien et les dernières séances ont été bonnes« .

Au final, il rapporte deux médailles d’argent de ses concours mais ses jeux ne sont pas finis.  Il y a le 100m puis le relais 4x100m où quelque chose est à prendre. « Je vais tout faire pour faire un truc avec les gars« . Une breloque avec les copains,l’apaiserait sûrement.

D.Echelard

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Les commentaires sont fermés.