COMITÉ PARALYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS

Canöe

23 mars 2016 Commentaires fermés sur Canöe

Dates 14 – 15 septembre

Athlètes 60 / Podiums 6

Londres 2012 Entrée de la discipline au programme des Jeux de Rio

Site Lagoa Stadium (Copacabana)

Effectif  4 athlètes : 2 femmes – 2 hommes

La discipline fait son entrée au programme des Jeux à Rio.

PrésentationStaffLes athlètes

PRÉSENTATION

Le Paracanoë est une nouvelle discipline sportive qui fera son entrée au programme des Jeux Paralympiques de Rio. L’inscription officielle de la discipline aux prochains Jeux constitue une chance pour les pratiquants en situation de handicap, inscrits dans les clubs de la FFCK, de la FFH ou qui pratiquent un sport pour eux-mêmes.

Anciennement appelé « handikayak », cette discipline est apparue en France, dans les années 1980. Les épreuves se déroulent en ligne, en confrontation directe, sur une distance de 200m, soit en kayak monoplace, soit en pirogue monoplace. Seul le kayak fera partie du programme des Jeux Paralympiques de Rio.

RÉGLEMENTATION

En compétition, les épreuves de paracanoë sont organisées à partir d’embarcations répondant aux normes de la Fédération Internationale de Canoë. Les concurrents doivent être à l’aise dans l’eau et peuvent être amenés à porter un gilet de sauvetage pour leur sécurité. Le kayak doit mesurer au minimum 50 cm de large à 10 cm du fond du bateau, la longueur est de 5,20m maximum, le poids de 12 kg minimum comprenant les appareillages éventuels si ceux-ci sont solidaires du bateau et ne peuvent pas être enlevés sans outillage. Le respect du couloir
de course est une règle incontournable. Le compétiteur ne doit jamais en sortir même si les conditions extérieures de vent et de vagues sont difficiles.

HANDICAP DES PARTICIPANTS

Trois classes de handicap sont reconnues au niveau international (femmes et hommes)

  • KL1 : athlètes n’ayant pas l’usage des jambes ou très limité.
  • KL2 : athlètes ayant une fonction partielle des jambes et du tronc.
  • KL3 : athlètes ayant une fonction partielle des jambes.

MATÉRIEL

En compétition, les épreuves de paracanoë sont organisées à partir d’embarcations répondant aux normes de la Fédération Internationale de Canoë. Le matériel est conçu pour être le plus léger et rigide possible. L’utilisation du carbone en construction sous vide est très largement répandue. Les kayaks ont une coque très fuselée qui favorise les démarrages rapides et la glisse du bateau. Les embarcations sont adaptées avec des coques de maintien, des emboitures pour les amputations ou différents stabilisateurs. L’installation de calage, grâce à l’ajout de mousse, est très répandue. La pagaie est en carbone avec des pales en profil d’aile d’avion afin d’avoir un meilleur rendement dans l’eau. Le manche peut être adapté avec des aides à la préhension.


© FFCK_KMSP_Eddy LEMAISTRE

Prez Internet

Les commentaires sont fermés.