COMITÉ PARALYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS

Damien Seguin : Capitaine au coeur large

27 août 2012 Commentaires fermés sur Damien Seguin : Capitaine au coeur large
Damien Seguin : Capitaine au coeur large

Porte-drapeau de la délégation française en route pour les Jeux Paralympiques de Londres, Damien Seguin est un marin passionné. Il représentera la France en 2.4, un petit quillard en solitaire, avec lequel il a déjà remporté l’or aux Jeux Paralympiques d’Athènes et l’argent à Pékin. Pour celui qui a dominé la concurrence internationale durant toute la saison, à Londres l’objectif est clair : le titre !

 

Trois mots pour te définir ?

Compétiteur, j’adore la compétition et me mesurer aux autres, persévérant, je ne lâche jamais, je suis en lien avec mes idées et l’idéal que je défends, et enfin solidaire, par mon engagement associatif entre autre.

 

Qu’as-tu toujours dans ton sac de sport ?

J’ai toujours un petit cochon, en figurine ou en peluche je vous rassure ! Depuis pas mal d’année c’est mon grigri. Ce n’est pas l’animal le plus fort ni le plus rapide, mais il est fidèle et il ne triche pas, c’est un bon cochon! Mes bateaux aussi portent un nom spécial, à Pékin c’était «Spider Cochon» et pour Londres c’est «The Flying Phacochère».

 

Ton pire souvenir en compétition ?

Les Jeux de Pékin, une régate très compliquée à gérer mentalement. Même si j’arrive à décrocher l’Argent sur la dernière journée, c’est une régate qui a laissé des traces car disputée sur un plan d’eau très aléatoire. Et pour le favori que j’étais, l’aléatoire c’est le pire des scénarios. Mais j’ai beaucoup appris dans la manière de gérer cela.

 

Le sport que tu ne pratiqueras jamais ?

Il n’y a pas un sport que je ne voudrais pas pratiquer. A chaque fois que je regarde une compétition je me demande comment je ferai pour être champion olympique de cette discipline…

 

Ton premier réflexe après une régate ?

Croiser le regard de mon coach, c’est super important pour moi d’avoir son premier ressenti, et les yeux ne trahissent pas cela.

 

À quoi te dopes-tu ?

À la passion pour mon sport, au plaisir de naviguer.

 

Le champion des champions pour toi ?

Jean Pierre ? Non je rigole ! Karl Lewis, c’est l’image du champion qu’il me reste de mes yeux d’enfant devant la télé en regardant les JO.

 

Ton dernier fou rire ?

Avec mes enfants, pas plus tard qu’hier. La famille c’est important pour moi, c’est mon point de repère, ma stabilité et mon équilibre.

 

Tu pars et tu quittes tout demain, tu vas où ?

Sur un bateau, mais où je ne sais pas encore, certainement où le vent me portera…

 

À 12 ans ton futur métier c’était quoi ?

À 12 ans je voulais être météorologue, et oui déjà la tête dans les nuages en train de regarder l’horizon…

 

BIOGRAPHIE

32 ans, né à Briancon

Club : SNO Nantes

Handicap : né sans main gauche

Profession : Professeur d’EPS

Palmarès

2.4

7 victoires Semaine Olympique Française (2012,

2011, 2010, 2009, 2008, 2003, 2002)Triple

Champion du Monde en 2.4 (2012, 2007, 2005)

Médaille d’argent Jeux paralympiques

Pékin 2008

Médaille d’or Jeux paralympiques Athènes 2004

Course au large

2e Transat Jacques Vabre 2011 (Avec Yoann

Richomme)

10e Route du Rhum 2009 Class 40

4e Solidaire du Chocolat 2009 Class 40

 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Les commentaires sont fermés.