Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/38/d375408073/htdocs/instit/index.php:22) in /homepages/38/d375408073/htdocs/instit/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-phase2.php on line 62
FRANCE PARALYMPIQUE – Comité paralympique & sportif français – Escrime: Hallucinante équipe en or !

COMITÉ PARALYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS

Escrime: Hallucinante équipe en or !

16 septembre 2016 Commentaires fermés sur Escrime: Hallucinante équipe en or !
Escrime: Hallucinante équipe en or !

Incroyable journée, incroyable conclusion, incroyables sensations, voilà les beaux cadeaux que nous ont offerts aujourd’hui l’escrime paralympique française. Vainqueur de la Chine par un inattendu scénario final, les Bleus ont confirmé leur statut de meilleure équipe mondiale à l’épée.

41/41 c’est sur ce score inattendu que les Bleus ont remporté le titre paralympique. Lors de leur neuvième et dernière rencontre, Romain Noble, dominateur et combattant tout au long de cette finale était aligné face au Chinois Tian, Robert Citerne explique : « Les Chinois gagnaient 40-38, ils devaient mettre encore 5 touches, Romain Noble devait en mettre 7. Le chinois a mis une nouvelle touche à 41, mais après la minute, il y a fin de combat et priorité, via un système de tirage au sort, à l’équipe de France. Romain remonte à 41/41, puis il attend les trois secondes restantes, alors même que les Chinois semblaient avoir oublié cette priorité française. On a eu un peu de chance sur ce match. »

Une hallucinante victoire

Le compteur s’arrêtera donc là, l’équipe de France exulte et le public, tout acquis à sa cause osait à peine y croire. Mais les cris de joie et les larmes des membres de l’équipe et de staff n’y trompaient pas, l’or était bien français.

Mais la chance n’a pas tout fait, loin de là lors de cette journée, car il faut dire que les Français n’ont rien laissé passer, ne se laissant jamais  distancer par le trio chinois et offrant au public présent des duels de haute volée, particulièrement stressants. Au début de la rencontre les Français prennent de l’avance, puis finissent pas se laisser ratttraper, puis par rester légèrement à la traine pendant la suite de la rencontre. Mais à l’escrime, rien n’est jamais joué à l’avance.  Pour Robert Citerne : « Tout au long de cette journée, nous avons été très bons, très forts, très en ligne. Cette médaille, je la voyais déjà. Grâce à tout notre travail d’entrainement, nous sommes arrivés à une belle chose. »

On avait la rage

Romain Noble : « On a eu un petit coup de chance quand même car je pense qu’il n’était pas au courant de la règle. Moi je savais exactement qu’à trois secondes, après avoir mis cette touche, il fallait que je fonce au fond. Et voilà, il n’est pas venu me chercher, et bien tant mieux ! C’était inespéré, au fond de moi, j’avais du mal à y croire, mais voilà, je l’ai fait, hallucinant ! On avait envie de faire cette médaille d’or à tous prix, on avait la rage. »

Le scénario de la journée

Le 1er match de poule de l’équipe de France d’épée, composée de Robert Citerne, Romain Noble et Yannick Ifébé, se jouait contre le Brésil à 8h30 du matin. Les Français sont de suite rentrés dans le match et ont mené assez largement tout au long pour l’emporter sur le score de 45 à 20.

Même scénario sur le 2e match de poule, contre la Grèce où l’équipe de France gagne 45 à 22. Ils se qualifient donc pour 1/ finale face à la Pologne.

Robert Citerne a su gagner le public Brésilien alors même que les Français ont gagné face aux Brésiliens ; une chouette ambiance avec une salle qui s’est remplie au fur et à mesure et qui a donné de la voix.

La ½ finale contre la Pologne était une rencontre difficile, au regard du niveau général de l’équipe polonaise et du jeu produit en match de poule face à la Chine. Les Français ont de suite pris le match à leur compte avec un Robert Citerne qui débute parfaitement, suivit d’un Yannick impérial face à Pender et Romain continuant la lancée. Un petit écart s’installe, les Français le maintiennent jusqu’à la fin et se qualifie pour la finale sur le score de 45-28.

Après leur ½ finale, les bleus étaient contents mais conscients que la finale contre la Chine, vainqueur des Grecs 45-33, serait une rencontre très difficile et qu’ils devaient récupérer et se reconcentrer.

Photo F. Pervillé

 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Les commentaires sont fermés.

new balance femmeJordan chaussurejordan scarpeair jordan femmejordan femmejordan hommejordan chaussureAir max femme