COMITÉ PARALYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS

Etre fort ne suffit pas toujours

8 septembre 2012 Commentaires fermés sur Etre fort ne suffit pas toujours

G. Picout

Stéphane Houdet s’est incliné en finale du simple messieurs 6-4 6-2 face au Japonais Shingo Kunieda. qui conserve son titre acquis à Pékin en 2008. Malmené de bout en bout, le Français a tout tenté mais en face le Nippon a réalisé le match presque parfait.

La première manche a été difficile pour le Français  secoué  par les échanges de fond de court de son adversaire qui a su varier balles courtes, longues et surtout en trouvant des angles incroyables tout en commettant un minimum de fautes. Rapidement mené 4-1, Stéphane Houdet a su réagir à l’arraché et refaire un break de retard pour revenir à 4-3. Mais si Kunieda a un peu laissé de champ libre à son adversaire sur le plan du jeu, il est vite revenu aux affaires en obtenant une première balle de set sur le service de Houdet. Celui-ci est parvenu finalement à en sauver deux mais la troisième lui a été fatale. 6-3 en 49 minutes pour le Japonais.

Dans la seconde manche, ce sont les lignes que Kunieda est parvenu à trouver, laissant Houdet impuissant malgré toute sa vaillance. Le French a remis tout ce qu’il a pu mais en face c’est un mur, un magicien, un artiste, ce que vous voulez mais en tout cas il n’a rien laissé passer. Distancé 3-1, Houdet a fait l’effort pour recoller à 3-2 mais de nouveau il a dû affronter la hargne et la fluidité du jeu du Nippon pour être mené 5-2 service Kunieda.

C’est alors que le Japonais s’est créé une première balle de match sauvée au filet par Houdet. Gâchant une balle de break, le Français s’est finalement incliné sur la deuxième balle de match.

Houdet était fort, Kunieda lui était trop fort.

Stéphane Houdet : « Je n’ai pas lâché mais en face c’est très fort. On s’est donné coup pour coup mais il met une telle pression et il a un tel sens du jeu que c’est très dur de trouver l’ouverture. Malgré tout je suis satisfait de mes jeux même si sur le double on s’est manqué sur la demi-finale.« 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Les commentaires sont fermés.