Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/38/d375408073/htdocs/instit/index.php:22) in /homepages/38/d375408073/htdocs/instit/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-phase2.php on line 62
FRANCE PARALYMPIQUE – Comité paralympique & sportif français – Global Games 2015, une belle moisson pour les Bleus

COMITÉ PARALYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS

Global Games 2015, une belle moisson pour les Bleus

14 octobre 2015 Commentaires fermés sur Global Games 2015, une belle moisson pour les Bleus
Global Games 2015, une belle moisson pour les Bleus

L’équipe de France Sport Adapté, forte de 60 sportifs, est revenue des Global Games, compétition internationale multisports pour les sportifs déficients intellectuels (9 disciplines représentées), avec 27 médailles en poche et une 6e place au classement des nations !

Retour sur cette 4ème édition et la belle performance des français…
Marc Truffaut, Président de la Fédération Française du Sport Adapté
Pouvez-vous nous faire un bilan rapide de ces Global Games ?

D’un point de vue sportif, je crois que nous avons démontré que le système français mis en place par la Fédération Française du Sport Adapté avec les pôles de haut niveau, la reconnaissance par le Ministère a largement porté ses fruits … C’est un modèle qui est quasiment unique et nous voyons le résultat : nous sommes passés de 3 médailles il y a 4 ans à 27 médailles dans toutes les disciplines cette année hormis pour la natation, mais nous savions que c’était une équipe en reconstruction et très jeune nous pouvons donc être satisfaits des records réalisés en Equateur. Cela permet d’affirmer que c’est devenu un modèle au niveau national et international !

Tableau des médaillesEt pour la cohésion et l’expérience de l’Équipe de France ?

Je crois que nous l’avons largement expérimentée ! Les conditions n’ont pas été simples. L’’organisateur ayant été souvent défaillant nous avons été contraints de revoir nos plans à plusieurs reprises. Comme les conditions n’étaient pas idéales pour performer, il y a eu une grande cohésion de l’encadrement de la fédération, qui a fait que les sportifs ne se sont pas aperçus des failles… et je pense qu’au-delà des médailles, c’est la meilleure récompense qu’on pouvait avoir !

Marie-Paule Fernez, Directrice Technique Nationale Pouvez-vous nous faire un bilan sportif ?

Le bilan sportif est sans précédent puisque nous rentrons avec 27 médailles, 8 d’or, 9 d’argent et 10 de bronze. Nous étions revenus des précédents Global Games avec 3 médailles simplement. Au-delà de ça, c’est quasiment toutes les disciplines qui ont été médaillées ; petite exception en natation puisque le niveau est très haut. Il y avait 30 nations et notre récompense est de revenir avec des records de France. Nous récoltons aujourd’hui les fruits du Haut Niveau à la FFSA.

  A noter que la ville de Brisbane en Australie a été désignée comme future ville hôte de la prochaine édition de Global Games en 2019… –> Retrouvez ici le tableau des médailles françaises

logo Rio 2016FOCUS RIO 2016, les ambitions de la Fédération Française du Sport Adapté
Marie-Paule Fernez nous répond…
En tant que membre fondateur du CPSF, pouvez-vous nous parler de la place du Sport Adapté au sein des Jeux Paralympiques ?

Les sportifs déficients intellectuels ont été réintégrés au programme des Jeux Paralympiques en 2012. C’est une place encore limitée mais c’est une place quand même intéressante. Sur les 7 disciplines qui sont reconnues par le Ministère des sports, 3 sont paralympiques (l’athlétisme, la natation et le tennis de table). A Londres en 2012, il n’y avait que 3 catégories ouvertes aux déficients mentaux, il y en aura une 4ème à Rio pour l’athlétisme et la natation*. En ce qui concerne le tennis de table, deux épreuves seront ouvertes, les simples féminins et masculins. C’est encore loin d’être un programme complet mais cela permet tout de même d’avoir une participation du Sport Adapté. A noter que nous avons en France de nombreux autres talents présents dans les disciplines non-paralympiques.

*en athlétisme : 400m, 1500m, longueur et poids *en natation : 200m NL et 4nages, 100m dos et brasse 

Quelles sont vos projections pour les Jeux Paralympiques de Rio 2016 ?

Sur les trois disciplines inscrites aux Jeux Paralympiques, la FFSA prépare des sportifs sur deux disciplines, l’athlétisme et le tennis de table. Pour la natation, nous travaillons sur la constitution d’une nouvelle équipe composée de jeunes qui sera réellement prête pour les Jeux de Tokyo en 2020. Nous ne souhaitons rien précipiter pour Rio…

Nos projections ? En tennis de table, nous avons deux sportifs susceptibles de se qualifier voir d’être médaillés : Lucas Créange et Pascal Pereira-Leal, ce dernier déjà médaillé de bronze en individuel aux Jeux Paralympiques de Londres. Côté athlétisme, davantage de sportifs ont la possibilité de réaliser les minima. Parmi eux, Rodrigue Massianga et Laurie Brandel ont déjà réalisé les minima A IPC sur le 400m. Au niveau des concours, nous pourrons compter sur Damien Rumeau (présent à Londres) et sur Animata Camara et Gloria Abglemanion au poids. Daniel Royer, finaliste à Londres sera attendu à la longueur tout comme sa compatriote Virginie Dreux, qui avait manqué de peu sa qualification pour Londres…

 

Notre objectif est d’envoyer sur les compétitions le maximum d’athlètes du sport adapté en capacité de faire les minima A IPC, y compris ceux qui ont très peu de chance d’être qualifiés. C’est une façon pour nous d’ouvrir le maximum de quotas possibles pour l’Equipe de France paralympique dans son intégralité (handisport et sport adapté). Nous n’avons pas restreint l’équipe dans le cadre de la préparation et l’ouverture de quotas par la réalisation de minima. Ensuite une sélection sera faite par le CPSF avec les sportifs médaillables puis avec ceux susceptibles d’entrer en finale !

  Sources et copyright  Fédération Française du Sport Adapté

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Les commentaires sont fermés.

new balance femmeJordan chaussurejordan scarpeair jordan femmejordan femmejordan hommejordan chaussureAir max femme