Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/38/d375408073/htdocs/instit/index.php:22) in /homepages/38/d375408073/htdocs/instit/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-phase2.php on line 62
FRANCE PARALYMPIQUE – Comité paralympique & sportif français – JAP 2016, Rencontre avec des graines de champions !

COMITÉ PARALYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS

JAP 2016, Rencontre avec des graines de champions !

14 novembre 2016 Commentaires fermés sur JAP 2016, Rencontre avec des graines de champions !
JAP 2016, Rencontre avec des graines de champions !

A l’occasion du stage Jeunes à Potentiel (JAP) piloté par Sami El Gueddari, cadre technique national de la Fédération Française Handisport, 110 jeunes (70 à potentiels et 40 du collectif espoir) étaient réunis du 24 au 28 octobre au C.R.E.P.S. de Bourges. Durant une semaine, ils ont eu l’opportunité de se perfectionner dans leur pratique de prédilection mais également de s’essayer à différentes disciplines sous le regard de l’encadrement technique handisport de haut niveau…

Des champions paralympiques (Marie-Amélie Le Fur, Nantenin Keita, Joël Jeannot, Charles Rozoy) et la présidente du CPSF Emmanuelle Assmann avaient fait le déplacement pour partager leurs expériences avec ces graines de champions !

Rencontre avec 3 jeunes à potentiels, Luan, Davy et Maxime, avec déjà des rêves paralympiques plein la tête…

 

luanQuel sport pratiques-tu et depuis combien de temps ?
Luan 
« Ça fait 3 ans que je pratique la natation. »
Davy « Ça va faire 4 ans que je fais du basket en fauteuil »
Maxime « Je fais de l’athlétisme depuis un an où je touche un peu à tout, saut en longueur, 100m et javelot… »

Qu’est-ce que tu aimes dans ce sport ?
Maxime
 « J’aime la vitesse dans le 100m et pour la longueur c’est la sensation de prendre mon envol qui me plait »
Luan « Déjà ça permet de muscler tout mon corps et en plus ça me permet de me défouler car je suis une fille un peu stressée »
Davy « Le basket c’est vraiment une passion depuis tout petit, et malheureusement mon handicap m’avait coupé tout espoir d’en faire. Un jour dans un centre de rééducation, l’un des profs de sport m’a proposé d’essayer le basket fauteuil et c’est depuis ce moment-là que tout a re-commencé. »

Combien de temps par semaine t’entraines-tu ?
Davy 
« Je m’entraine une seule fois par semaine car j’habite à Bagnolet et mon club est assez loin, à Meaux. »
Luan « Je nage 8 heures par semaine environ, c’est quasiment tous les jours sauf le jeudi et le dimanche. »
Maxime « Je m’entraîne deux fois par semaine mais j’ai vraiment commencé en septembre car j’attendais d’avoir ma lame (prothèse spécifique pour courir) »

Qu’est-ce que le sport représente pour toi ?
Davy 
« En fait ça me fait vraiment du bien, ça me coupe de mon quotidien : rester à la maison, jouer à la play-station ça va 5 minutes mais j’ai besoin d’autre chose. »
Maxime « Ça me permet de sortir de mon quotidien, ça me défoule et me vide la tête. »
Luan «  Ça me permet de me défouler et en plus comme ça je suis moins insupportable à la maison. »

davyEst-ce que tu as déjà fait des compétitions et si oui lesquelles ? Quels ont été tes résultats ?
Luan 
« J’ai fait le championnat de France Jeunes ou j’ai fait deux podiums, 2 médailles de bronze au 50m nage Libre et papillon. J’ai fait aussi des compétitions avec des valides. »
Maxime « J’ai fait le championnat de France Interclubs où j’ai décroché une médaille d’Or au javelot. »
Davy « J’ai déjà fait le championnat de France des moins de 25 ans et aussi le challenge Jeunes à Charléty et un tournoi de basket à Dijon puis en Espagne où on a d’ailleurs gagné ».

Comment tu te sens après une victoire ?
Davy « Je suis super content. Je ne gagne pas souvent avec mon équipe donc ça fait du bien quand ça arrive. »
Luan « J’ai vraiment eu l’impression que tout mon travail de cette année avait été récompensé et ça m’aide à avancer et à me dire que tous ces efforts ne servent pas à rien. »
Maxime « C’est vraiment une sensation d’accomplissement, ça me donne vraiment encore plus envie de me dépasser. »

Quel est ton meilleur souvenir sportif ?
Luan « Quand j’ai gagné ma médaille au 50m nage libre, c’est une des nages que je préfère, ça m’a permis d’avancer et aussi un peu de prendre une revanche sur la vie »
Davy « Lors d’un match amical, c’était notre première victoire. Au début du championnat l’année dernière on a perdu plusieurs matches et tout d’un coup après ce match on s’est mis a gagné. Sur le coup, on a vraiment explosé de joie en fait, c’était fou ! »
Maxime « Mon meilleur souvenir sportif c’était à l’Open de Charléty lors du challenge jeune, c’était vraiment l’une de mes premières compétitions. »

Quels sont les athlètes qui te font rêver ?
Luan « Déjà il y a Théo Curin, ensuite Michael Phelps, Florent Manaudou et Camille Muffat, c’était vraiment une très grande nageuse. »
Davy « Pour moi c’est vraiment Kobe Bryant, c’est un joueur que je regarde depuis tout petit et ma passion du basket vient un peu de lui aussi. »
Maxime « Il y a Marie-Amélie Le Fur, elle prend son élan sur sa lame, je ne sais pas comment elle fait. Ensuite il y a aussi Jimmy Vicaut et des footeux comme Paul Pogba par exemple, j’aime bien. »

maximeEst-ce que tu as suivi les Jeux Paralympiques de Rio ?
Luan « Ah oui, j’ai fait que ça ! J’ai suivi la victoire de Damien Seguin, que j’avais rencontré au championnat de France de Voile. Et j’étais super contente aussi pour les médailles d’Elodie Lorandi. »
Davy « Je n’ai pas vraiment eu le temps parce qu’avec les cours c’était un peu difficile. En troisième, il y a beaucoup de travail à faire et c’était tard le soir. Par contre j’ai vu une partie du match des féminines en basket fauteuil mais après il était trop tard. »
Maxime « Surtout les JO, pour les JP j’avais repris les cours et du coup c’était plus difficile mais j’ai suivi les résultats de Marie-Amélie Le Fur, ma mère me tenait au courant après ses compétitions. »

Quels sont tes objectifs sportifs ?
Maxime « D’aller aux Jeux Paralympiques bien sûr mais bon je sais qu’il y a du travail. Il faut beaucoup s’entrainer. »
Davy « J’aimerai bien atteindre le haut niveau, peut être intégrer l’équipe de France et les grands clubs aussi. »
Luan « Aller aux Jeux Paralympiques à Tokyo et peut être en France en 2024. »

 

Copyright > Grégory Picout

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Les commentaires sont fermés.

new balance femmeJordan chaussurejordan scarpeair jordan femmejordan femmejordan hommejordan chaussureAir max femme