COMITÉ PARALYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS

Jeux Européens Paralympiques, 26 médailles pour la jeunesse !

3 août 2015 Commentaires fermés sur Jeux Européens Paralympiques, 26 médailles pour la jeunesse !

Ongles franceLes Jeux Européens Paralympiques de la Jeunesse, organisés par le comité paralympique européen, se sont déroulés du 16 au 19 juillet 2015 à Varazdin en Croatie.

Une délégation de 18 jeunes français, honorant pour la première fois une sélection nationale, a pu s’évaluer et s’aguerrir face à la concurrence européenne. 22 nations regroupant plus de 230 sportifs âgés de moins de 20 ans dans les 4 disciplines paralympiques (athlétisme, natation, tennis de table, boccia) ont en effet pu se confronter. Après deux journées de compétitions, les français sont revenus avec 26 médailles en poche et une troisième place au classement des nations.

 

Sami El Gueddari, cadre technique de la Fédération Française Handisport et chef de la délégation de ces Jeux Européens Paralympiques de la jeunesse fait le bilan et explique l’étape que représente cette manifestation dans une carrière débutante.

Pouvez-vous nous parler des « Jeux Européens Paralympiques de la Jeunesse » ?
Cette compétition est organisée par le Comité Paralympique Européen (EPC), sous l’égide du Comité Paralympique International (IPC). Le concept est simple, deux jours de compétitions dans quatre activités présentes aux Jeux Paralympiques, l’athlétisme, la boccia, la natation et le tennis de table. La formule des épreuves est identique à celle mise en place lors des Jeux paralympiques ou des championnats majeurs. C’est intéressant car ces Jeux constituent ainsi une véritable étape intermédiaire menant aux Jeux Paralympiques.

 

Sami chef delegComment avez-vous appréhendé votre rôle de chef de délégation ?
Mon rôle a été de travailler en collaboration avec l’ensemble des entraineurs sur les modalités de sélection, de préparation et d’accompagnement des jeunes pour cet événement. Je me suis également entouré d’une équipe de coaches de qualité qui a grandement contribué à la réussite des bleus sur la compétition ! Je tiens à saluer le travail de Clément Gadea, Audrey Lemorvan, Jean-Baptiste Souche, Fabien Maltrait et Guillaume Domingo.

 

Comment avez-vous sélectionné les jeunes et les disciplines pour la compétition ?
Nous avons choisi d’emmener une délégation française jeune, avec uniquement des sportifs âgés de moins de 18 ans dans les trois sports prioritaires de la Fédération Française Handisport, à savoir l’athlétisme, la natation et le tennis de table. Pour ce qui est des modalités de sélection, les jeunes devaient réaliser des minimas lors de compétitions nationales de référence pour participer aux Jeux (championnats de France toute catégorie, championnats de France jeune, meeting…). Suite à cela, nous avons retenu 18 jeunes, 5 en natation, 6 en athlétisme et 7 en tennis de table.

 

Quel bilan dressez-vous de ces Jeux d’une manière générale ?
Je dirais que cette compétition a répondu à nos attentes car elle a permis aux jeunes de se confronter à une adversité adaptée à leur niveau actuel et de performer dans le cadre d’un grand rendez-vous international, avec tout ce que cela inclut (pression, stress, dépassement de soi….). Le bilan des 26 médailles et la 3e place au classement des nations sont une satisfaction mais restent à relativiser au regard de l’adversité dans certaine catégorie de handicap.


ChantsJeunesVous êtes en charge du stage JAP (Jeunes à Potentiel) de la FFH. Participer aux Jeux Européens Paralympiques de la Jeunesse est une suite logique pour les jeunes ?
Le but initial des Jeux Européens est de fixer un premier objectif international pour les jeunes ! Les sportifs présents au JAP souhaitant s’inscrire dans une démarche compétitive de haut niveau doivent nourrir l’objectif d’intégrer les collectifs espoirs de leurs disciplines en vue, pour les meilleurs d’entre eux, de pouvoir participer aux grands rendez-vous jeunes internationaux tels que les Jeux Européens Paralympiques de la Jeunesse. Mais il est essentiel de ne pas perdre de vue que pour pouvoir atteindre cette étape, l’entrainement et la persévérance doivent être au cœur du projet de chacun des jeunes ! J’ajouterai également que ces Jeux Européens doivent être perçus comme un point de passage et non comme une finalité. Il est important que les jeunes prennent conscience que le chemin est encore long pour évoluer sur les compétitions internationales séniors.

La création des différents « Pôles France Jeunes » et des académies a justement pour vocation de proposer des conditions optimales d’entrainement à chaque jeune pour les accompagner à franchir ces différents paliers et permettre aux meilleurs d’entre eux de participer un jour aux Jeux Paralympiques !

 

 

Les médailles françaises

TTableTENNIS DE TABLE (7 médailles)

Individuel

OR Ellias Debeyssac (C8), Arthur Bardou Braymand (C9)

ARGENT Clément Bertier (C8)

BRONZE Nicolas Antier (C3-4) Alexis Dajean (C9)

 

Par équipe

OR Ellias Debeyssac, Clément Bertier, Lewis Dalby (classe 6-8)

BRONZE Noelig Raimbault, Alexis Dajean, Arthur Bardou Braymand (classe 8-9)

 

AthleATHLETISME (4 médailles)

OR David Gerber saut en longueur (T13)

ARGENT Alexandre Dipoko-Ewane hauteur (T47)

BRONZE David Gerber 100m (T13) / Axel Zorzi 200m (T13)

 

 

 

NatationNATATION (15 médailles)

OR
Lucie Etienne 50mNL, 100m dos, 100m NL (S9)

Alexandra Nouchet 100 dos (S10)

Emeline Pierre 100pap (S10)

ARGENT
Alexandra Nouchet 50m NL, 100mNL, 100m papillon (S10)

Emeline Pierre 100 dos (S10)

Hugo Didier 100 papillon (S9)

Florent bardin 50m brasse (S8)

 

BRONZE
Hugo Didier 100m dos (S9)

Florent Marais 100m dos 50NL (S10)

Florent Bardin 50pap (S8)

 

Toutes les photos de l’événement
Copyright : G-Picout

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Les commentaires sont fermés.