COMITÉ PARALYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS

Jeu Set et Handicap, le court est ouvert à tous !

28 mai 2015 Commentaires fermés sur Jeu Set et Handicap, le court est ouvert à tous !

Quelques jours après le coup d’envoi de Roland Garros, l’un des plus prestigieux tournois du Grand Chelem qui réunit les meilleurs joueurs du monde olympique et paralympique, focus sur les actions de la Fédération Française de Tennis en faveur des personnes en situation de handicap et de leur complémentarité avec celles des Fédérations Françaises Handisport et du Sport Adapté.


Entretien avec la Direction Technique Nationale et le pôle développement de la Fédération Française de Tennis

 

Depuis quand la FFT accueille-t-elle des personnes en situation de handicap ?
Cela fait partie de notre mission de service public ! L’accueil des personnes en situation de handicap est prévu par l’article 1 des statuts qui stipule que la FFT a pour objet l’accès de tous à la pratique du tennis. Concernant l’accueil en club et d’après une enquête « panel club » menée en 2012, nous pouvons estimer qu’actuellement environ 21% des clubs (soit environ 1700 clubs) ont développé des actions à vocation sociale et solidaire. Les clubs mettant en place des actions sociales le font notamment en faveur des personnes en situation de handicap mental (37%, 630 clubs) et de handicap physique (30%, 510 clubs).


Quelles sont vos actions en matière de formation ?
Nous formons les enseignants professionnels au diplôme d’état au sein de 18 centres et proposons le module handicap depuis une quinzaine d’années. Le CREPS de Poitiers est précurseur en la matière, le formateur DE y dispensant régulièrement une formation spécifique auprès des futurs moniteurs…. Au cours de cette dernière, l’accent est mis principalement sur la pratique en fauteuil (discipline présente aux Jeux Paralympiques). Nous avons aussi travaillé en liaison pendant plusieurs années avec Pierre Fusade de la Fédération Française Handisport sur la formation continue pour les enseignants diplômés. Un certain nombre de professionnels ont suivi le CQH (Certificat de Qualification Handisport) de la FFH.

Tennis
Quels sont vos liens avec la Fédération Française du Sport Adapté et la Fédération Française Handisport ?
 

Les liens entre la FFT et la FF du Sport Adapté ont été formalisés par une convention cadre signée en 2000, qui devrait bientôt être reconduite pour la durée du mandat en cours. Par ailleurs, nous avons coédité une brochure « Le tennis, un sport adapté » afin de faciliter la mise en place de l’activité en club. Au niveau des relations avec la FF Handisport, à ce jour, nous avons signé des conventions ad hoc pour les joueurs de tennis en fauteuil potentiellement médaillables aux Jeux Paralympiques. Par ailleurs, nous entretenons d’étroites relations avec Stéphane Goudou, Directeur Sportif du Tennis Handisport et Jean Minier (DTN) qui viennent régulièrement échanger sur le haut-niveau et la formation avec Arnaud Di Pasquale le Directeur Technique National de la FFT.


Dans quel état d’esprit sont les clubs qui accueillent des personnes en situation de handicap ?
Lorsqu’un club se lance, cela ne pose généralement pas de problème et les retours sont plutôt positifs. Très souvent, l’action a été initiée parce qu’il y a un membre du club dirigeant ou adhérent touché directement ou indirectement par le handicap ou parce que l’enseignant professionnel a la vocation/fibre sociale/solidaire ! A noter que dans le cadre d’un plan de développement pour la pratique du tennis en fauteuil, la FFT propose aux ligues régionales une aide à l’achat de fauteuils afin de les aider à organiser des séances d’initiation et de découverte… Un modèle de fauteuil est d’ailleurs en vente sur le site de « La Centrale du club » (centrale d’achat FFT).


Roland Garros Wheelchair Tennis 2013 - Day 1Quelques jours après le coup d’envoi du tournoi de Roland-Garros, pouvez-vous nous parler des dispositions mises en place ?
La FFT est engagée dans une démarche de développement durable et a souhaité rendre son événement plus facilement accessible aux personnes en situation de handicap. A la suite d’un diagnostic mené en 2011, la FFT a établi une charte d’accessibilité adoptée par son comité de direction en janvier 2012, ainsi qu’un schéma directeur relatif à l’accessibilité du tournoi. Cette dynamique s’est appuyée, à l’occasion d’une concertation annuelle d’envergure, sur les remontées formulées par plusieurs associations représentant les PSH, qui participent chaque année à une visite lors des Internationaux de France, afin d’accompagner ces évolutions. Parmi les mesures en place, des équipes d’accueil spécifiques et formées pour l’orientation des spectateurs en situation de handicap, un système de navettes PMR gratuites mises à disposition par Peugeot, l’amélioration de la lisibilité de la signalétique du stade, un ascenseur pour accéder au court Suzanne-Lenglen, des fauteuils roulants mis à disposition des personnes mal marchantes.

 

Rolang Garros PercivalQuel est votre action en matière de haut-niveau dans le tournoi ?
La partie du tournoi « Tennis fauteuil » de Roland-Garros est gérée par la Fédération Internationale de Tennis. Au départ cela ne faisait pas partie du circuit, c’était uniquement un tournoi de démonstration. Depuis 5-6 ans le tournoi handisport fait partie intégrante du Grand Chelem, au même titre que les autres épreuves, avec pour seule différence que les matchs sont joués sur les courts annexes. Nous ressentons chaque année un engouement supplémentaire avec un intérêt certain notamment de par les performances des Français qui brillent sur le tournoi (Stéphane Houdet, Mickael Jérémiasz, sans oublier Frédéric Cattanéo et Nicolas Peifer qui font des résultats au niveau international). Cela permet de faire plus de communication et d’attirer l’attention du grand public et des médias.


Outre ce grand chelem, q
uelles sont vos actions sur le territoire national ?
La Fédération Française de Tennis et la Fédération Française Handisport vont co-organiser pour la 2e année consécutive, en partenariat avec le Groupe Adecco France et Babolat, la Journée « Tous en fauteuil » le jeudi 04 juin 2015 pendant le tournoi « handisport » de Roland-Garros. A cette occasion, les spectateurs auront la possibilité de s’essayer à la pratique avec des champions de la discipline. Concernant les Championnats de France de tennis fauteuil, ils sont organisés par la Fédération Handisport avec la collaboration d’une ligue régionale. Il en est de même pour les Championnats de France de tennis Sport Adapté organisés par la FF du Sport Adapté avec l’implication de la ligue régionale de tennis locale/respective.

Sur le territoire national, la Fédération Française de Tennis organise depuis 2010, via son Pôle éducatif social et solidaire, devenu « Pôle sociétal », un appel à projets clubs. Peuvent y participer les clubs affiliés qui ont réalisé des actions dans l’une des quatre thématiques suivantes : tennis handisport, tennis sport adapté, tennis quartiers ou tennis sport santé bien-être. Les clubs lauréats sont récompensés par une aide financière tirée d’une partie des bénéfices de la « Journée des enfants de Roland-Garros ». En 2014, 176 clubs ont participé, 70% en tennis sport adapté (123 clubs) et 7% (13) en tennis handisport. 160 clubs se sont vus décerner une aide financière et tous les clubs candidats sont systématiquement référencés sur notre site internet, pour permettre aux pratiquants de trouver un club d’accueil.


Tennis 2Quelles sont les spécificités en termes de règlement, d’aménagement pour la pratique du tennis ?
La Fédération Française Handisport et la Fédération Française du Sport Adapté ont la responsabilité d’établir les règles techniques nationales qui dans beaucoup de cas se réfèrent aux règlements internationaux. En matière de tennis handisport, ce sont les mêmes règles que pour le tennis valide à l’exception du fait que les joueurs en fauteuil ont le droit à 2 rebonds de balle. Pour ce qui est du tennis sport adapté, 3 divisions compétitives existent, avec notamment des aménagements qui concernent, pour les divisions 2 et 3, la dimension des terrains, le type de balle utilisé, ainsi que le nombre de rebonds. En division 1 ce sont les règles de la Fédération Française de Tennis qui sont appliquées.


Quels sont vos objectifs concernant le développement de la pratique pour les personnes en situation de handicap ?
Avant toute autre chose, une meilleure connaissance des dirigeants et des enseignants professionnels de la pratique pour qu’ils puissent eux-mêmes développer des sections (tennis handisport et/ou tennis sport adapté) dans leurs clubs. Il y a beaucoup de dirigeants et d’enseignants qui ignorent ces possibilités, nous orientons donc notre communication pour les sensibiliser. L’objectif : plus de sections dans les clubs pour former et faire monter de nouveaux joueurs.


Tournoi de tennis fauteuil à Roland Garros du 3 au 5 juin sur les courts n°7 et n°9 

 © FFT / D-Echelard / L-Percival


Fédération Française de Tennis
Fédération Française Handisport
Fédération Française du Sport Adapté

 

 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Les commentaires sont fermés.