COMITÉ PARALYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS

L’Allemagne trop forte pour les Bleues

2 septembre 2012 1
L’Allemagne trop forte pour les Bleues

Les championnes d’Europe ont été sans pitié face à la France, battue pour la troisième fois en trois jours et qui est maintenant dans l’obligation de s’imposer demain contre le Mexique pour aller en quart de finale.

A l’inverse des deux premières rencontres face aux USA et à la Chine, les Françaises ont pris un excellent départ qui leur a permis de mener 7 à 4 après trois minutes alors que Maïté Mathias avait pris la place de Chrystel Alquier dans le cinq de départ avec Emilie Menard, Ska Etavard, Fabienne St-Omer et Angie Pichon.

Jouant visiblement sans pression face aux Allemandes, les tricolores restaient au contact (10-12, 6ème) et n’avaient que six points de retard à l’issu du premier quart-temps (14-20).

Après plusieurs tirs ratés, la France prenait un premier éclat (14-26, 12ème), ce qui obligeait Pascal Montet à stopper la rencontre alors que ses joueuses manquaient d’agressivité en attaque.

La capitaine des Bleues Angie Pichon trouvait le chemin du panier à plusieurs reprises mais Marina Mohnen assurait aussi le scoring de son coté (18-33, 16ème) alors que Gesche Schunemann n’était toujours pas entrée en jeu.
Emilie Menard concluait le deuxième quart-temps par un tir à mi-distance et les tricolores rejoignaient les vestiaires avec treize points de retard (22-35) et seulement 31% de réussite aux tirs contre 68% pour leurs adversaires durant cette première période.

Les Françaises avaient retrouvé leur basket mais la maladresse allait malheureusement les poursuivre dès la reprise puisqu’elles allaient manquer sept paniers de suite avant que Kathy Laurent ne stoppe la série lors de son entrée sur le terrain.
Entre temps l’Allemagne avait fait le trou (24-44, 26ème) même si Schunemann qui avait remplacé Marina Mohnen ratait plusieurs shoots (1/4) avant de se réveiller à la fin du troisième quart-temps (15 pts en 10 mn).

La fatigue commençait à envahir le camp tricolore et l’écart augmentait encore (29-62, 34ème) sans que les filles de Pascal Montet ne puissent arrêter les contre-attaques des Allemandes.
Le coach des Bleues effectuait plusieurs rotations alors que la messe était dite depuis longtemps (32-68, 37ème) en prévision du match capital de demain face au Mexique et la France s’inclinait finalement sur le score de 76 à 32 après avoir tenue vingt minutes face aux sextuples championnes d’Europe.

France-Allemagne (32-76)
(14-20) (8-15) (5-19) (5-22)

France : Alquier 2, Guedoun, Meriau, Etavard 1, Ita, St-Omer 2, Laurent 2, Menard 5, Belz 6, Dorget, Mathias 2, Pichon 12
Allemagne : Adermann 8, Welin 6, Mueller, Zeyen 12, Kuehn, Schunemann 15, Lindholm 2, Breuer 2, Briessmann, Mohnen 23, Friedrich 8

En partenariat avec Sport et Handicaps

1 commentaire

  1. sallan freddy 2 septembre 2012 at 21 h 22 min -

    Allez les filles encore un cou de collier pour accrocher ces quarts qui seraient une si belle récompense… Et puis après qui sait.
    Un coucou tout particulier pour Dorothée.
    Bon courage freddy