COMITÉ PARALYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS

Le Baseball et la pratique handi

8 décembre 2014 Commentaires fermés sur Le Baseball et la pratique handi
Le Baseball et la pratique handi

Le Baseball tel qu’il est connu aujourd’hui s’est développé aux USA avant de s’expatrier un peu partout dans le monde. Aujourd’hui, plus de 120 pays sont affiliés et environ 50 millions de pratiquants sont recensés chaque année.

Le Softball est un descendant direct du Baseball mais diffère en termes de réglementation (taille de la balle…) et les deux sports sont réunis dans la même entité au niveau mondial.

Le Baseball a fait partie du programme olympique de 1992 à 2008 et le Softball à partir de 1996. Il est à noter que les joueurs de MLB (Major League Baseball) participent rarement aux Jeux Olympiques. Les principaux pays de Baseball sont les Etats Unis, Cuba ou encore le Japon. La France compte plus de 10 000 licenciés et cherche à se développer. La pratique handi fait partie des programmes d’actions mis en place par la fédération.

Le Baseball et la pratique handi : rencontre avec Tom Nagel
Joueur, responsable des arbitres en France pendant 6 ans et arbitre international, Tom Nagel a découvert le baseball pour déficients visuels (Bip Baseball) il y a 6 ans. Depuis 2 ans il est président de la commission handicap de la Fédération Française de Baseball/Softball.

Baseball1Vous êtes à la tête de la Commission Fédérale Sport et Handicap depuis 2012, quel est son rôle ?
La Commission Handicap a pour objectif d’ouvrir le sport au plus grand nombre. Le Baseball pour déficients visuels fait partie d’un programme fédéral et nos efforts sont appréciés par les acteurs nationaux. La nouvelle commission a pour ambition d’adapter le Baseball/Softball aux malentendants, aux handicapés moteurs, et peut-être avec beaucoup de créativité et de volonté, aux handicapés mentaux et psychiques. Son rôle est de sensibiliser toutes les instances de la Fédération au handicap et de trouver des solutions visant à développer les projets notamment en matière de financement.

Depuis quand le baseball est-il accessible aux personnes en situation de handicap ?
Le Japon a été précurseur en la matière puisqu’il a été rendu accessible aux déficients visuels dès les années 30, en 1970 aux Etats-Unis, depuis une vingtaine d’années en Italie et en 2008 sur les territoires français et allemand.

Quels sont les différents types de handicap et les adaptations ?
La branche la plus dynamique du Sport Handicap au sein de la Fédération est le bip-baseball, une pratique du baseball pour déficients visuels. Le club de Nogent sur Marne (94) est particulièrement dynamique en la matière puisqu’il peut composer deux équipes de 5 à 6 joueurs. La sélection se déplace sur des Championnats Internationaux et le club participe depuis plusieurs années à des compétitions internationales en Allemagne et en Italie appelées « Tournoi des TAUPES », dont on vient de fêter la 4e édition. Au niveau des adaptations, l’arbitre demande le plus grand silence en début de match pour le bon déroulement de la partie.

À propos du Bip Baseball…
À la différence du Baseball, en Europe il n’y a pas de lanceur. Aux Etats-Unis le lanceur et le receveur sont dans la même équipe que les batteurs. Un batteur a le droit à trois prises et la balle est munie d’un dispositif sonore. Les batteurs portent des masques pour que les joueurs soient à égalité sur le plan visuel. Un voyant avec un masque peut prendre la place d’un déficient visuel s’il n’y a pas de non ou malvoyants disponibles.

15312342215_0882518415_cY a t-il une classification particulière pour la pratique du Baseball ?
Pour le moment et dans un souci d’égalité, tous les joueurs portent un bandeau donc la question de classification ne se pose pas. Au cours des matchs d’entrainement, les joueurs en situation de handicap jouent avec des équipes de Baseball valides (mixtes), ce qui permet d’échanger et d’apprendre à écouterEn ce qui concerne les personnes en fauteuil, il n’y pas de classification pour l’instant car la pratique se fait de manière mixte handi/valide. Les personnes en situation de handicap sont licenciées comme les sportifs valides au sein du club de leur choix, affiliés à la Fédération Française de Baseball/Softball.

Vos attentes en termes de développement ?
A l’heure actuelle, il y a plus de 30 000 licenciés dans le monde et une dizaine de nations qui pratiquent le Bip-Baseball avec des sportifs déficients visuels. Notre objectif est de mettre en place dans un premier temps des compétitions nationales avec la création de nouveaux clubs (en Alsace, en région Centre et dans le Sud-Ouest).

Par ailleurs, nous avons cultivé de très bonnes relations avec différentes fédérations à l’international (États-Unis, Allemagne et Italie). Je crois que nous avons joué un rôle d’ambassadeur pour la Fédération Italienne et la National Beep Baseball Association aux États-Unis. Désormais, nous souhaitons nous rencontrer régulièrement dans le but d’harmoniser nos règlementations afin d’organiser des compétitions de niveau mondial et pourquoi pas, à terme, de préparer une candidature du baseball pour déficients visuels aux Jeux Paralympiques…

Pour plus d’informations, contacter Tom Nagel au 06 15 69 14 29
www.ffbsc.org

© BANDITS DE NSM BASEBALL & SOFTBALL CLUB

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Les commentaires sont fermés.