COMITÉ PARALYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS

Le bilan des Jeux Paralympiques

19 septembre 2016 Commentaires fermés sur Le bilan des Jeux Paralympiques
Le bilan des Jeux Paralympiques

par Emmanuelle Assmann, présidente du CPSF

Avec neuf médailles d’or, cinq d’argent et quatorze de bronze, l’équipe
de France prend la 12ème place du classement des nations aux Jeux Paralympiques de Rio 2016 et atteint ainsi son objectif d’intégrer le top 15 tout en se rapprochant un maximum de la 10eme place.
Avec plus de titres et, par conséquent, une meilleure place dans le classement par rapport à Londres 2012 où la France s’était placée 16e, le bilan est positif pour la délégation paralympique française à Rio 2016.

Mais au-delà du classement, de ces deux semaines à Rio il faudra retenir le plaisir des athlètes à être là, leurs sourires, des stades remplis, les chaleureux et bruyants encouragements du public brésilien et la présence de nombreux supporters français. Une ambiance qu’Emmanuelle Assmann, présidente du CPSF résume ainsi : « Ces Jeux étaient ceux du partage et du plaisir ».

 

Concentrer les efforts pour parvenir aux résultats
Pour parvenir à ce bilan, le Comité Paralympique et Sportif Français a choisi, en étroite concertation avec les fédérations sportives, de partir avec une délégation restreinte, composée de moins d’athlètes (126). Emmanuelle Assmann, présidente du CPSF appuie : « Toutes les personnes que nous avons sélectionnées étaient capables d’être dans le Top 8. Nous sommes persuadés, et ces Jeux nous l’ont prouvés, que c’était la bonne option.» Par ailleurs, afin d’obtenir toutes les clés de la réussite, de vrais moyens ont été débloqués par le CPSF et les fédérations qui ont mis en place un suivi particulier et une attention portés à chaque leader. Par exemple, pour la première fois, des partenaires d’entraînement faisaient partie du voyage, en dehors du village, pour certains sports. Enfin, en amont, un travail de la part du Ministre chargé des sports a été effectué pour un meilleur accompagnement des sportifs de haut-niveau par les entreprises, via notamment, des conventions d’insertion professionnelles ou des contrats d’image grâce au pacte de performance afin de leur libérer du temps pour les entraînements. Une exigence désormais incontournable pour parvenir au niveau paralympique.

 

Quelques déceptions, de belles surprises et la relève en marche
Globalement, la France se rapproche du top 10 même si elle a connu des déceptions compensées par de belles surprises.

Emmanuelle Assmann explique « On sait que le niveau est vraiment élevé et resserré. Pour preuve, 2 jours avant la fin de la compétition plus de 200 records du monde avaient été battus et 83 pays médaillés. On sait que l’exigence est désormais partout. Il y avait beaucoup de jeunes dans cette délégation. La plupart ont vécu leurs premiers jeux, et même si beaucoup rentrent sans médailles, Rio 2016 fut pour eux de l’expérience, de la maturité, qui seront payantes pour de prochains jeux, avec, en ligne de mire Tokyo en 2020. Le CPSF et les fédérations encadrent les leaders, la relève est là, et nous espérons poursuivre notre marche en avant vers le haut du tableau. Rêvons ensemble dans le cadre de la candidature de Paris d’une France paralympique toujours plus performante à horizon 2024».

 
Des pics d’audience à 1,8 millions
Si ces Jeux ont été une réussite populaire ici au Brésil, le public français n’a pas été en reste. Avec plus de 100h de direct répartis entre France 4 et France 2, les équipes de France Télévisions ont mis les moyens et joué le jeu du spectacle sportif, en s’entourant de consultants spécialistes, en faisant de la pédagogie concernant les classes de handicap… Et comme on pouvait l’espérer, les Jeux Paralympiques ont été regardés par les Français. Les audiences ont oscillé entre 1,3 million et 1,8 million, des chiffres qui dépassaient parfois la plage horaire traditionnelle de diffusion. Le groupe France Télévisions se dit « très satisfait ».

De façon générale, les performances de l’équipe de France ont été relayées, non seulement à la télévision mais par de très nombreux médias. Un bilan médiatique général sera effectué prochainement.

Crédit photo : ©M. Hartmann

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Les commentaires sont fermés.