COMITÉ PARALYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS

Le cécifoot français tout près des étoiles

8 septembre 2012 Commentaires fermés sur Le cécifoot français tout près des étoiles
Le cécifoot français tout près des étoiles

En décrochant l’argent à Londres le cécifoot est devenue le deuxième sport collectif français à jouer une finale paralympique. Deux fois champions d’Europe les Bleus ont désormais gagné une légitimité planétaire.

Les deux principaux animateurs de la première mi-temps ont été deux joueurs d’envergure. Le Brésilien Ricardo Alvez élu meilleur joueur du Mondial 2006, et surtout Frédéric Villeroux le premier à se montrer dangereux devant les cages brésiliennes. Les occasions se sont succédées de part et d’autre jusqu’à ce qu’Alvez tente une percée dans la défense française. Il est fauché, l’arbitre siffle un pénalty transformé peu avant la 22e minute par Gabriel Da Silva. Les deux formations rejoignent le vestiaire sur le score de 1 à 0.

Dès l’entame de la deuxième mi-temps Alvez est omniprésent. Après cinq minutes de jeu il fait un premier raid dans la surface tricolore. Son ballon finit au dessus de la cage de Jonathan Grangier. Le joueur est pourtant sorti par son entraîneur à la 33e minutes. Mais le remplaçant est du même acabit. Jeferson Goncalvez élu meilleur joueur du Mondial 2010 ne tarde pas à montrer sa valeur. Les Français ont du répondant, et c’est Martin Baron qui va se créer la meilleure occasion de ce début de mi-temps.Le jeu se durci, les Bleus obtiennent deux coups francs. Mais le gardien adverse, Fabio Luiz Ribeiro est imperturbable. Puis il y a ce cafouillage dans la défense tricolore qui abouti, à la 42e minute au deuxième but brésilien signé Jeferson Goncalvez !

Les Bleus auront beau pousser dans les dernières minutes, le score ne bouge pas. La France s’incline 2 à 0.

Huit après ses débuts sur la scène internationale l’équipe de France de cécifoot rejoint le cercle très fermé des sports collectifs français à avoir disputé une finale paralympique. Ils sont en fait deux avec le basket fauteuil victorieux à Stoke Mandeville non loin de Londres en 1984.

En partenariat avec Sport et Handicaps

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Les commentaires sont fermés.