COMITÉ PARALYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS

Le club des 5

4 septembre 2012 1
Le club des 5

Beaucoup d’attente aujourd’hui à l’intérieur de la baie de Weymouth avec un vent qui s’est cherché une partie de la journée avant de s’établir en milieu d’après midi. Après quelques manches avortées, le Comité de Course a enfin réussi à faire partir ses ouailles et l’entrée en matière n’a pas été évidente pour Bruno JOurdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary en Sonar. Après un bon départ et une ascension efficace vers la bouée au vent, les Bleus ont été pénalisés par un problème de réglage de voile. « Ça n’a pas duré longtemps, une vingtaine de secondes, mais les autres sont passés devant » raconte le barreur qui termine 13ème. Et comme cette course est la seule de la journée pour les Sonars, elle laisse un gout amer à l’équipage français. Il devra attendre la journée de demain pour se refaire même si l’or paraît maintenant promis aux Néerlandais qui enchaînent les bonnes manches. De la même manière, on voit mal ce qui pourrait arriver à la Britannique Helena Lucas – seule femme engagée en 2.4 – qui laisse tout le monde dans son sillage. Damien, qui enchaîne le mauvais (une manche de 13) et le moyen (une manche de 5) perd une place au général avec – toujours – le podium en ligne de mire. Ce soir, c’est auprès du jury qu’il va essayer de grappiller des points. Le jury a en effet accepté de se pencher à nouveau sur sa disqualification du premier jour et Damien a par ailleurs réclamé contre l’Américain ce qui pourrait lui permettre de gagner un précieux petit point. Le skipper passera donc une nouvelle soirée auprès du jury, la quatrième en quatre jours de compétition, et a décidé d’en rigoler : « je vais demander à avoir un fauteuil avec mon nom ! » annonce t’il.

Interview de Damien Seguin :
« C’est un peu usant ces journées d’attente mais c’est pour tout le monde pareil. Je fais de supers départs et de bonnes choses au près mais ça ne passe pas, je n’ai pas la vitesse. On près, il y a de petites rotations qui ne se voient même pas. Les autres en profitent mais pas moi. Et au portant, j’ai un problème de vitesse, je ne peux pas revenir. Je perds beaucoup de points. »

Interview de Bruno Jourdren :
« On ne fait pas une bonne journée. La première manche a été annulée mais c’était pas terrible pour nous. Sur la seconde, nous n’étions pas trop mal au près et on a eu un trou de vitesse à l’approche de la bouée au vent. Ça n’a duré qu’une vingtaine de secondes mais tout le monde est passé devant alors qu’on était dans le top 6. On a fait de bons trucs au portant mais ça n’a pas payé. On voit que ça distribue beaucoup puisqu’on perd 3 places au général en une seule manche. Le Néerlandais a course gagnée, il est en phase de réussite et navigue bien. »
______________
Les résultats
2.4 / quillard solitaire après 8 manches (sur 11):
1. GBR Helena Lucas – 13 pts
2. GER Heiko Kroger – 24 pts
3. NED Thierry Schmitter – 30 pts

5. FRA Damien Seguin – 39 pts
Sonar / Quillard à trois équipiers après 7 manches (sur 11) :
1. NED Udo Hessels – 9 pts
2. GER Jens Kroker – 23 pts
3. USA Paul Callahan – 27 pts

5. FRA Bruno Jourdren – 20 pts
Composition de l’équipage de Sonar :
Bruno Jourdren (CN Carantec)
Eric Flageul (YC Carnac)
Nicolas Vimont-Vicary ( PEC Voiles Poitiers)

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

1 commentaire

  1. bidard 4 septembre 2012 at 20 h 26 min -

    Un petit coucou de Guérande, la chance va tournée et je suis sur que tu vas réussir à retourner la situation à ton avantage et nous ramener une belle médaille. On a confiance en toi. Merci pour les belles émotions que tu nous procures.
    Sincères amitiés de Pascale et Olivier