COMITÉ PARALYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS

Le CPSF aux côtés de l’Etat et des entreprises pour soutenir les sportifs de haut niveau

10 avril 2015 Commentaires fermés sur Le CPSF aux côtés de l’Etat et des entreprises pour soutenir les sportifs de haut niveau
Le CPSF aux côtés de l’Etat et des entreprises pour soutenir les sportifs de haut niveau

Jeudi 5 mars, à l’initiative de Thierry Braillard, secrétaire d’Etat aux sports et dans la continuité du pacte de performance initié par le Président de la République le 2 décembre 2014 à l’INSEP, une soixantaine d’entreprises partenaires étaient réunies afin de se mobiliser en faveur de l’emploi des sportifs de haut niveau.

La réunion s’est tenue au Ministère des Sports en présence de Denis Masseglia, président du Comité national olympique français (CNOSF), d’Emmanuelle Assmann, présidente du Comité paralympique sportif français (CPSF), de Tony Estanguet, triple champion olympique de canoë-kayak et membre du CIO et Laura Flessel, championne d’escrime.

La rencontre était l’occasion pour les entreprises de se fédérer autour de la création d’un « club des entreprises partenaires » dont l’objectif est de mettre en relation des entreprises avec des sportifs de haut niveau en préparation pour les Jeux Olympique et Paralympique de Rio 2016. Il peut s’agir d’un contrat d’image ou d’un contrat de travail aménagé avant une intégration professionnelle au sein de l’entreprise à la fin de leur carrière sportive.

IMG_9557_BD

L’idée reprend le principe de parrainage, une entreprise prend sous son aile un sportif potentiellement médaillable au Brésil en lui proposant un contrat de travail adapté (CDD ou CDI) avec des horaires aménagés ou un contrat de prestation d’image assorti d’un volet d’insertion professionnelle. L’Etat s’engage quant à lui à verser une aide financière à l’entreprise au moment de la signature.

Pour un sportif, être accompagné par une entreprise dans son projet de formation et de professionnalisation est un facteur déterminant de la performance sportive. La France compte aujourd’hui 6581 sportifs de haut niveau, dont 450 défendront les couleurs tricolores aux Jeux de  Rio en 2016.

« Permettre à chacun d’élever son  niveau de performance et de transformer ses différences en victoires trace le chemin suivi par la comité paralympique. Détermination, courage, inspiration et égalité constituent l’identité et les valeurs du mouvement paralympique. Aussi, il me tient à cœur que les profils et les spécificités des sportifs de haut niveau en situation de handicap soient pris en compte dans les programmes d’accompagnement des sportifs », a souligné Emmanuelle Assmann, présidente du CPSF.

69 contrats signés ou en cours de signature au 5 mars 2015
Avec l’aide des fédérations, du Secrétariat d’Etat aux Sports et des entreprises partenaires, 153 nouvelles embauches de sportifs de haut niveau ont été possibles, dont 69 contrats d’ores et déjà signés dont une vingtaine concerne des sportifs paralympiques.

La création de ce « club des entreprises partenaires » permettra de fédérer un réseau d’entreprises et de valoriser leur engagement, mais également d’échanger sur la place et les apports d’un sportif de haut niveau pour l’entreprise.

IMG_9608_BD« Au sein de l’entreprise, les sportifs apportent leur culture de la gagne. Ils dynamisent également les sociétés qu’ils vont intégrer. Et, enfin, ils valorisent l’image de l’entreprise à l’extérieur », a déclaré Thierry Braillard.

Dans la vie professionnelle « il est important que les sportifs puissent valoriser les compétences acquises en tant qu’athlète de haut niveau (exigence, esprit d’équipe, gestion du stress, dépassement de soi) auprès des entreprises pour dépasser les contraintes liées au double projet sportif et professionnel. Je salue donc cette initiative du Ministère chargé des Sports et de Thierry Braillard ainsi que l’implication des entreprises aux côtés des fédérations pour soutenir nos champions et les aides à préparer l’échéances des Jeux de Rio 2016 » poursuit Emmanuelle Assmann.

Sources Ministère des sports

© SES

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Les commentaires sont fermés.