COMITÉ PARALYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS

Le para-dressage aux mondiaux d’équitation à Tryon

21 septembre 2018 Commentaires fermés sur Le para-dressage aux mondiaux d’équitation à Tryon
Le para-dressage aux mondiaux d’équitation à Tryon

Les Jeux (Para) Équestres Mondiaux se tiennent actuellement en Caroline du Nord (États-Unis) et depuis mardi, l’équipe de France de para-dressage enchaine les épreuves.

À Tryon, le para-dressage est entré en lice ce mardi 18 septembre où tous les tricolores ont présenté leur reprise pour le concours individuel.

En grade IV, José Letartre à pris la 8e place et a pu décrocher sa place pour le reprise libre en musique de samedi. « J’ai fait quelques fautes qui nous font perdre des points. Le cheval était assez présent, même si notre résultat est un peu moins bon qu’au cours de la saison. La reprise libre en musique nous réussit plutôt bien en général, donc j’espère que ce sera encore le cas. Par équipe, il faudra que je fasse mieux qu’aujourd’hui ! »

 


Cloé Mislin et Caruso

Le jour de son anniversaire, Cloé Mislin, en grade II, a signé la 4e meilleure performance, lui ouvrant également les portes de la reprise libre en musique.
« La reprise s’est plutôt bien passée. Le cheval était un peu impressionné en entrant en piste, mais au fil de la reprise, on a réussi à se détendre. Mon cheval est très plaisant et vraiment très gentil, c’est un super cheval de para-dressage ! L’entente dans l’équipe est très bonne, on est dans les meilleures conditions pour bien faire. »

Estelle Guillet (grade V) et Magic des Meuyrattes ont été les derniers Tricolores a entré en piste. Une journée réussie pour les français puisque la cavalière s’est également qualifiée pour la RLM suite à sa 6e place.

Ce jeudi 20, les cavaliers français présentaient les reprises équipes, aussi appelées « team test ». Toute l’équipe de France de para-dressage était concernée puisque cette journée était dédiée aux cavaliers des grades V, II et IV.

 

Estelle Guillet et Magic de Meuyrattes

Dernière engagée le mardi, Estelle Guillet fut la première à ouvrir le bal avec une reprise propre notée à 65,698%.
« J’avais un peu de pression car là c’est pour l’équipe qu’on courait. Après, Magic a de nouveau fait un sans-faute, c’était l’objectif. On est encore en construction pour après. Il était encore très bien ce matin. On ne peut pas faire 70 % tout de suite mais on va faire notre chemin petit à petit. Monter sur un terrain comme ça avec un cheval qui répond à tout, ce n’est que du bonheur.  Magic n’a que 9 ans, c’est un grand cheval donc on a dû l’attendre. Déjà, je le sens plus droit entre mains et jambes car avant il était plus “anguille“. On progresse sur plein de points donc objectif réussi encore aujourd’hui. À titre personnel, il me reste maintenant la reprise libre en musique (RLM) qui sera sur le thème “James Bond Girl“ qu’on a élaboré avec Dominique d’Esmée. La musique convient parfaitement au cheval. On va essayer de prendre beaucoup de plaisir pour cette finale. »

Quatrième de l’épreuve individuelle, Cloé Mislin semblait déçu de sa performance avec un score de 65,000% : « Ma reprise était moins bien que celle de l’Individuel, j’avais un petit peu plus de stress à cause de l’enjeu par équipe. Caruso a été plus tranquille, peut-être même un peu fatigué mais je suis quand même satisfaite de lui et de moi car j’ai donné le meilleur de moi-même. Il me reste la RLM qui est sur le thème d’“Amélie Poulain“, typiquement Français donc. J’espère pouvoir dérouler la meilleure des RLM samedi. Après la concurrence est rude, j’aimerais bien décrocher une 4e place, ça serait déjà pas mal. »

 

Vladimir Vinchon et Tarantino Fleuri

En grade IV, Vladimir Vinchon était le premier des deux Français en lice, il en termine dans ce “team test“ avec 65,650 %.
« Le cheval s’est mieux tenu aujourd’hui. Mon travail au trot et au galop était beaucoup plus régulier, plus dans la rectitude. J’ai peut-être un peu bousculé au pas car j’avais peur qu’avec la chaleur il allait complètement s’éteindre donc j’ai voulu l’encourager. Après il se raidit un peu trop dans la bouche depuis le début du championnat et ça nous pénalise lourdement mais je ne sais pas comment l’expliquer. Il faudra refaire le point avec toute mon équipe à la maison. Nous sommes encore un couple en pleine construction, Tarantino a un très fort potentiel et même s’il était prêt, ces JEM étaient un petit peu tôt. Il aura en tout cas pris beaucoup d’expérience en vue de notre objectif principal : les prochains Jeux olympiques. »

 

José Letartre et Swing Royal*ENE-HN

 

Concourant également en grade IV, José Letartre était le dernier français à s’élancer en piste. Avec Swing Royal*ENE-HN, ils ont proposé une reprise notée 68,650 %.
« Le cheval était beaucoup mieux qu’avant-hier malgré la chaleur car j’avais peur qu’il en souffre. J’ai réussi à le mettre un peu sous pression au paddock et à le garder comme ça en piste. Il  est resté avec moi tout le long et a bien fait son travail. Je fais une faute au galop mais par rapport au premier jour nous étions plus en harmonie. Pour la RLM samedi, le thème est « The Artist » avec une musique qui correspond bien au cheval qui est un peu « danseur ». On a gagné deux fois cette saison avec ce programme alors j’espère que ça va plaire ici aussi. On a repris des points aujourd’hui, on verra. Mais je n’aime pas vendre la peau de bête avant de l’avoir tuée ! »

Demain sonnera la fin des Jeux (para) Équestres mondiaux pour l’équipe de France para-dressage avec le concours de reprise libre en musique où trois français (Estelle Guillet, Cloé Mislin et José Letartre) s’y présenteront.

 

Infos et résultats complets ici

Crédit Photos : ©FFE/PSV

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Les commentaires sont fermés.