COMITÉ PARALYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS

Si proche du rêve

7 septembre 2012 Commentaires fermés sur Si proche du rêve
Si proche du rêve

Comme la veille l’équipe de France de rugby fauteuil a réalisé une prestation à la hauteur de l’événement. Mais le manque de banc associé à la jeunesse du collectif a eu raison des Bleus en toute fin de match.

Une ambiance de feu régnait hier soir sous le Baketball Arena de Londres. Un public derrière son équipe nationale en quête d’une première victoire après avoir enregistré une lourde défaite en match d’ouverture face aux USA (56-44). Mais ce soir la résistance a sûrement été au-delà de ce que les Britanniques pouvaient penser trouver. Les Français ne sont pourtant plus des inconnus. Cette équipe atypique attire les regards depuis trop longtemps. A la réputation il fallait associer un parcours mémorable.

L’ambition d’atteindre le stade des demi-finales répondait à cette préoccupation. Jamais les Bleus n’ont été aussi près du but ultime. Les Britanniques ont eu bien du mal à avoir le dessus. Les trois premiers quarts temps n’ont été qu’une succession de coups pris et rendus, la France s’ouvrant même le leadership à plusieurs reprises. Les meilleurs marqueurs de cette rencontre sont d’ailleurs français : Ryadh Sallem (23 points) et Eric Meurisse (20 points).

Mais le manque de banc a fait son effet en toute fin de partie. Alors que le défi physique augmentait en intensité, Olivier Cusin s’est rapidement retrouvé dans l’impossibilité de mettre ses joueurs majeurs au repos « On ne peut pas tourner. Les quatre joueurs sont sur le terrain tout le temps. A la fin ils manquent forcément de lucidité. C’est forcément décevant. On était si proche du but !».

Si proche, car une victoire aurait permis aux Bleus de rester dans la course à la qualification. Désormais se qualifier avec une victoire face au USA ce soir semble utopique comme le confirme Olivier Cusin « Il faudrait un énorme concours de circonstances. Une victoire de 20 buts sur les USA serait nécessaire. C’est tout simplement pas possible ».

Alors maintenant l’objectif est d’aller chercher la meilleure place possible en match de classement « On n’a pas dit notre dernier mot. Ça va sûrement se joueur entre nous, la Suède, la Belgique et la Grande-Bretagne que l’on risque de recroiser. Ça se jouera à trois fois rien. Demain soir on va faire tourner l’effectif pour reposer les organismes des joueurs qui ont déjà beaucoup donné. C’est aux remplaçants de faire leur boulot ».

Les résultats de la deuxième journée :

Suède vs Australie : 47-60
Canada vs Belgique : 58-50
Grande-Bretagne vs France : 57-50
Japon vs Japon : 48-64

En partenariat avec Sport et Handicaps

Les commentaires sont fermés.