COMITÉ PARALYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS

Ski alpin : Marie Bochet, les yeux rivés vers PyeongChang 2018 !

5 septembre 2017 Commentaires fermés sur Ski alpin : Marie Bochet, les yeux rivés vers PyeongChang 2018 !
Ski alpin : Marie Bochet, les yeux rivés vers PyeongChang 2018 !

À six mois du début des Jeux Paralympiques d’hiver qui se tiendront en Corée du sud, à PyeongChang (9 au 18 mars 2018),  nous avons rencontré une championne qui, malgré une saison difficile, ne perd pas de vue l’échéance paralympique de 2018. Rencontre avec la savoyarde Marie Bochet …

Comment s’est déroulée la saison 2017 ? Comment as-tu appréhendé ton retour à la compétition et notamment face à ta rivale allemande Andrea Rothfuss ? Quelles sont tes ambitions pour les prochains Jeux en 2018 à Pyeongchang ( Corée du Sud ) ?

La saison 2017 a été compliquée, perturbée, pleine de doutes et de frustrations. C’est véritablement la première fois qu’une blessure, somme toute anodine,  a à ce point compromis ma saison sportive. Cette blessure n’est pas arrivée par hasard : j’étais fatiguée, un peu diminuée… il n’a fallu que petite chute pour qu’un os dise stop!
Malgré la déception, j’ai finalement apprécié ce temps de repos et de reconstruction et j’ai tout mis en œuvre pour revenir au meilleur niveau. Mais revenir faire son grand retour avec des championnats du monde a été très sollicitant car je n’avais pas l’endurance pour performer sur mes 5 compétitions ; il m’a clairement manqué ces 2 mois d’entraînement.
Ma concurrente allemande , Andrea Rothfuss, a vu cette petite faille et en produisant un bon ski, elle a réussi à passer devant sur les deux dernières épreuves.
Mon bilan n’est toutefois pas mauvais avec trois médailles d’or et deux d’argent, je me suis bien défendue. Puis en mars, à PyeongChang j’ai retrouvé de bonnes sensations sur les pistes, ces mêmes pistes où je tenterai de performer lors des prochains jeux paralympique ; mais objectivement je ne pouvais pas espérer mieux ; j’ai appris beaucoup de choses cette dernière saison et j’ai repris confiance en moi. Je me sens plus forte qu’avant.

 

L’année 2017 en trois points : quels sont tes meilleurs / pires souvenirs ?

 

1 – La descente des mondiaux !

C’était ma première course de la saison, la première descente depuis la saison précédente, ma 12 ème médaille d’or en championnats du monde, de belles sensations, un bon souvenir.

2 – Le Géant des mondiaux !

Un mauvais souvenir. J’avais l’impression de donner tout ce que j’avais et de produire un bon ski et finalement une fois la ligne d’arrivée passée, le temps et la place étaient  bien en deçà de mes espérances.
J’ai analysé ensuite que je n’avais plus de jus, pas assez d’entraînements dans les jambes, et donc que ce que je pouvais donner, n’était pas grand-chose.

3 – La découverte des futures pistes paralympique !

J’ai découvert en Corée de jolies pistes, techniques, plaisantes, amusantes. Elles me plaisent et je pense que nous y offrirons un beau spectacle en mars prochain.

 

À l’aune des Jeux Paralympiques de PyeongChang (9 au 18 mars 2018) , quels sont tes attentes et objectifs ? 

Je veux me faire plaisir avant tout autre chose ! Cependant, il est évident que je veux produire mon meilleur ski et n’avoir aucun regret en prenant l’avion du retour

 

Pourquoi le ski alpin ?

C’est compliqué de l’exprimer en quelques phrases. J’aime ce sport par qu’il est extérieur, en pleine nature, au milieu des montagnes, cette discipline demande de l’adaptation mais ce n’est jamais rébarbatif. On évolue sur une multitude de terrains différents aucune pistes ne se ressemblent. En fait, c’est un sport qui me fait me sentir libre et j’aime ça.

 

Qu’est ce qui te motive au quotidien ?

Tout ! Je suis une amoureuse de la vie … Le plaisir que j’ai en pratiquant mon sport. L’envie de progresser, de gagner quelques nouvelles sensations.

Le fait d’apprendre tous les jours à me connaître un peu mieux que ce soit sur les ski, mais aussi en préparation physique ou mentale.
La chance que j’ai de pouvoir vivre pour et grâce au ski. La passion de mes entraîneurs. Les encouragements et le soutien de mon entourage.

Une phrase qui te colle à la peau ?

Je n’ai pas l’intention d’arrêter le ski tout de suite !

Biographie 

Age : 23 ans , née le 9 février 1994
Club : Albertville Handisport
Handicap : agénésie de l’avant-bras gauche
Catégorie : Ski debout

 

Palmarès

Jeux Paralympiques : 4 médailles d’or
Championnats du monde : 15 médailles d’or, 4 médailles d’argent
Coupes du monde (Globe) : 4 médailles d’or, 2 médailles d’argent

 

Copyright > G.Picout

 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Les commentaires sont fermés.