COMITÉ PARALYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS

Sotchi 2014 : du succès sportif au succès médiatique !

9 avril 2014 Commentaires fermés sur Sotchi 2014 : du succès sportif au succès médiatique !
Sotchi 2014 : du succès sportif au succès médiatique !

La réussite de l’équipe de France aux Jeux Paralympiques de Sotchi, qui a récolté 12 médailles, dont 5 médailles d’or, pour conclure par une exceptionnelle 5ème place au classement des nations, a offert au public français et aux médias un scénario sportif de rêve !

Si les Jeux Paralympiques de Londres en 2012 avaient déjà marqué un tournant, autant que les esprits, avec notamment une finale de Cécifoot France-Brésil diffusée en direct, les Mondiaux d’athlétisme IPC à Lyon, durant l’été 2013, ont offert aux téléspectateurs français, la première diffusion en live d’une grande compétition paralympique, avec deux heures de programmes quotidiens sur France 4 en début de soirée. Bilan, plus de 100 000 téléspectateurs réunis chaque jour. Un premier test « en direct », aux audiences honnêtes et logiques, qui confirma la volonté de France Télévisions d’aller plus loin encore pour les Jeux Paralympiques d’hiver à Sotchi huit mois plus tard, avec pas moins de 60 heures de direct annoncées. Un vrai pari…

Après cette annonce, l’engouement populaire espéré connue ses premiers signes avant-coureurs sur les réseaux sociaux notamment. Si la page Facebook des Bleus pour l’édition Vancouver 2010 avait séduit près de 5000 fans, celle-ci connue une audience exponentielle quelques jours avant  l’ouverture des Jeux Paralympiques de Sotchi, pour atteindre plus de 44 000 fans aujourd’hui.

Autre signe prometteur avant les compétitions, l’augmentation considérable des demandes d’accréditations presse pour couvrir l’événement depuis la Russie, de façon continue, parmi lesquels figuraient les équipes de TF1, BFM TV, RMC, Radio France, ou encore le quotidien L’Equipe, tous plutôt habitués à la version estivale des paralympiques qu’à celle dédiée aux sports d’hiver !

Peu avant le début des Jeux, L’Equipe proposa d’ailleurs une grande opération de promotion du sport pour handicapés, sur de multiples supports (Quotidien, magazine, site internet, TV), une première, soutenue par plusieurs partenaires des Bleus !

Il restait à connaitre l’impact du « Pari » de France Télévisions, diffuseur officiel des Jeux dans l’hexagone. Car la victoire n’était pas simplement d’obtenir « 60 heures de direct », à savoir des Jeux en intégralité, mais bel et bien de réussir à réunir un nouveau public, fidèle durant 10 jours, en lui donnant toutes les « clefs » pour comprendre, suivre et vibrer devant le show paralympique, à grand renfort de consultants, spécialistes et intervenants réunis autour de Laurent Luyat, en plateau à Paris.

L’Ouverture avec Vincent Gauthier-Manuel en tête d’affiche tricolore devant 43000 spectateurs au Fisht Stadium et le duo Patrick Montel – Alexandre Boyon aux commentaires, rassemblèrent plus de 430 000 téléspectateurs sur France 4,  le 7 mars ! Un pari réussi pour le service public souvent critiqué par le passé, et pour sa chaîne « France », 4ème du nom, qui démontra par ses audiences que la TNT peut ouvrir ses cases avec confiance à de nouveaux programmes sportifs inédits ! 200 000 téléspectateurs en moyenne suivirent les retransmissions en direct, jusqu’à atteindre 600 000 personnes sur la seule matinée du 9 mars.

France 2 ne fut pas en reste, avec des journaux télévisés et des émissions sportives attentives aux médailles françaises ; ni France 3 qui proposa quotidiennement le « Journal des Paralympiques » chaque soir, touchant ainsi plus de 2,5 millions de téléspectateurs en moyenne !

Au final, les programmes paralympiques de France Télévisions ont réuni 4,2 millions de téléspectateurs, qui ont suivi au moins une fois les Jeux Paralympiques.

Cet engouement médiatique nouveau se confirma au retour des médaillés en France, réclamés sur de nombreux plateaux télé, rédactions de grands quotidiens, émissions de radio populaires ou sites web pour partager leur aventure avec les internautes…

Si cette exposition médiatique sans précédent a logiquement connu son lot de buzz négatifs et de critiques malavisées – mais proportionnellement raisonnables – un chiffre important exprime la réussite de la campagne médiatique russe : selon une étude de notoriété, 68% des français affirmaient connaitre « Marie Bochet » au lendemain de l’extinction de la flamme. Nos sportifs paralympiques ont ainsi vaincu le thème qui arrivait jusqu’à présent en tête des sujets les plus traités par les médias eux-mêmes, lors des Jeux Paralympiques précédents…. « Le manque de médiatisation » !

BH.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Les commentaires sont fermés.