COMITÉ PARALYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS

La fondation Agitos soutient la 5e édition du stage « Jeunes à potentiel »

13 novembre 2014 Commentaires fermés sur La fondation Agitos soutient la 5e édition du stage « Jeunes à potentiel »
La fondation Agitos soutient la 5e édition du stage « Jeunes à potentiel »

Pas moins de 50 jeunes âgés de 12 à 16 ans se sont retrouvés du 27 au 31 octobre 2014 au sein du CREPS de Bourges pour la 5e édition du stage « Jeunes à Potentiel » initié par la Fédération Française Handisport en 2010.

Ce regroupement a pour vocation de faire le lien entre l’ensemble des événements jeunes handisport (Grand Prix, Jeux de l’Avenir, compétitions régionales et départementales…) et le milieu compétitif (meetings régionaux, championnats de France). Il permet d’enrichir le vivier d’athlètes et d’augmenter ainsi la concurrence, mais également de repérer les athlètes à potentiel afin de mieux les accompagner et ceux dès le plus jeunes âge.

Il est important de signaler que cette année l’ensemble des jeunes sélectionnés avaient moins de 16 ans, ce qui est de bonne augure pour préparer la relève. 

greg picout jap

Le stage jeunes à potentiel correspond pleinement aux objectifs fixés aux NPC par la fondation Agitos, lancée à l’occasion des Jeux Paralympiques de Londres avec pour principal objectif le développement mondial des activités sportives pour les personnes en situation de handicap. Depuis 2 ans ce regroupement organisé par la FFH et soutenu par le CPSF bénéficie d’une subvention de la fondation.

Cette année, les jeunes ont pu démontrer leur potentiel dans 5 sports : l’athlétisme, le basket-fauteuil, le cyclisme, la natation et le tennis de table.

Le Comité paralympique et sportif français s’est également rendu sur place afin de les sensibiliser au mouvement paralympique; à cette occasion un film reprenant les meilleurs moments des Jeux Paralympiques de Londres 2012 a été diffusé.

Cette année encore ce stage a été l’occasion de mutualiser les compétences et connaissances à différents niveaux. En effet 11 stagiaires au diplôme d’entraineur handisport (DEJEPS) ont pu être formés par nos entraineurs nationaux présents lors de ce regroupement.

L’échange et le partage ont même dépassé nos frontières puisque la Belgique, riche d’un contingent de 5 sportifs, était présente sur ce stage JAP national. Leur présence a permis des échanges enrichissants pour les staffs des différents pays réunis pour cette occasion.

sami el gueddari

Sami El Guedarri, Cadre technique à la Fédération Française Handisport, à l’origine du stage JAP
 » Le soutien de la fondation Agitos est non négligeable. L’an dernier, il nous a permis de créer et formaliser des tests de détection utilisables sur l’ensemble du territoire et la cellule de détection mise en place au niveau fédéral s’est déplacée sur de nombreuses manifestations locales. C’est ainsi plus de 1000 jeunes qui ont pu être observés, détectés en vue du stage JAP national. De plus, nous avons pu augmenter l’effectif de jeunes sur le stage et leur apporter un meilleur soutien à l’issue du regroupement (participation à d’autres stages, à des compétitions nationales…). Autant de choses rendues possibles grâce au soutien de la fondation Agitos. Par ailleurs, le stage qui jusqu’à présent existait sur un format national unique, verra cette année la création de trois nouveaux rassemblements : un stage JAP « handicap lourd », un stage JAP « hiver » et un JAP « voile ».

© G-Picout

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Les commentaires sont fermés.