COMITÉ PARALYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS

Tennis de table : bilan jour 3

11 septembre 2016 Commentaires fermés sur Tennis de table : bilan jour 3
Tennis de table : bilan jour 3

Cinq Bleus en demi-finale

Les choses sérieuses ont débuté en ce samedi et le public venu nombreux a pu assister à de très belles rencontres. Le bilan pour les Français est positif puisque 5 d’entre-eux accèdent aux demi-finales.

Fin de l’aventure pour Kévin Dourbecker (classe 7) battu (3-0) en huitièmes de finale par l’Egyptien Sayed Youssef, un sérieux client qui s’était hissé à la 7e place lors des Jeux de Londres.

Idem pour Isabelle Lafaye (classe 1-2 ) qui s’incline (3-1) en quart de finale face à la Thaïlandaise Chilchit Bootwansirina.

Thomas Bouvais (classe 8) échoue en huitièmes de finale face au Suédois Linus Karlsson. Soutenu par le public brésilien, Thomas délivre un beau match mais ne parvient pas à s’imposer face à un très bon adversaire.

En classe 10, c’est un Matéo Bohéas solide qui affrontait en huitièmes de finale l’Indonésien Dian David Mickael Jacobs, médaillé de bronze à Londres. Après avoir remporté les deux premières manches (13-11, 11-9), il concède la troisième (11-7) et la quatrième (12-10) mais il ne se désuni pas et s’impose à la cinquième manche (11-5).

À la table voisine, Cédrik Cabestany (classe 9) n’a pas la même réussite et, au terme d’un match très disputé, échoue en huitièmes de finale face à l’Américain Tahl Leibovitz.

8 quarts de finales

En classe 2, Fabien Lamirault, champion du monde et d’Europe en titre, rencontrait le Chinois Yamming Gao. Match propre et net, victoire (3-1). Amère déception, par contre, pour Stéphane Messi (classe 7) qui est battu par l’Espagnol Jordi Morales Garcia (3-1).

L’autre quarts de finale de la classe 2, était disputé par Stéphane Molliens. Il rencontrait l’Ukrainien Oleksandr Yezyk. Et ce fut duel au sommet : les joueurs se rendront longtemps coups pour coups et il faudra attendre 45 minutes d’un dur combat pour que Stéphane après avoir perdu les deux premières manches puisse remporter cette rencontre.

Pour la classe 11, Lucas Créange affrontait le Belge Florian Van Acker. Lucas démarre fort son match (11-5) mais doit concéder les trois manches suivantes (13-11, 11-2, 12-10).

Après avoir expédié son deuxième match de poules en 16’, en ne laissant aucune chance (11-6, 11-3, 11-3) au Vénézuelien Denisos Martinez, Pascal Pereira Léal (classe 11) affrontait quelques heures plus tard Gi Tae Kim en quarts de finale. Malmené dès le début par un Coréen très efficace, Pascal perd les deux premières manches (13-11, 12-10). Il se reprend pour arracher la troisième (11-8) et se bagarre pour revenir à égalité, mais rien à faire, il perd 14-12.

Jean-François Ducay (classe 1) affrontait l’Anglais Rob Davies. Et c’est un match difficile d’entrée de jeu pour le Français. Mené deux manches à zéro (13-11, 11-4), le combat pour la troisième manche  est épique, mais remporté par l’Anglais (22-20).
Après avoir remporté (3-2) son huitième de finale contre l’Ukrainien Vasyl Petruniv, Florian Merrien (classe 3) affrontait en quarts de finale le Chinois Ping Zhao. Florian remporte le match en 19’ et avec la manière (11-3, 11-8, 12-10).

Dernier de la journée à se qualifier pour les demi-finales, Maxime Thomas (classe 4) bat 3 manches à 1 le Chinois Yan Zhang.

«Le bilan est plutôt positif car nous avons 5 joueurs en demi-finale, sans oublier Thu Kamkasomphou, souligne Sébastien Messager, chef d’équipe du tennis de table. Concernant le match de Jean-François Ducay face à Rob Davies, c’était, hasard du tirage au sort, une finale paralympique avant l’heure.»
10 sept - Tennis de table

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Les commentaires sont fermés.